En savoir plus sur le biométhane 214 sites d’injection en France au 31/12/2020 Production en France + 75% par rapport à 2019 Un objectif de 7 à 10% de la consommation de gaz en France en 2030 200 g équivalent CO 2 évités pour chaque kWh injecté dans le réseau de gaz Le biométhane, c’est… : En chiffres Source : « Panorama des énergies renouvelables 2020 » Syndicat des énergies renouvelables Source : Objectif PPE 2020 Source : « La méthanisation en 10 questions » Ademe Source : Ademe Source : Gas for Climate Ses atouts Il donne une deuxième vie aux déchets et produit de l’engrais naturel. Il réduit les émissions de gaz à effet de serre et évite la consommation d’énergies fossiles. Il est produit et consommé localement. Il crée des emplois locaux et non délocalisables. Il peut facilement être injecté dans les réseaux gaziers sans modifications des installations. Il peut être transformé en carburant pour les véhicules, en électricité ou en chaleur. 2030 56 TWh 2050 131 TWh Production en Europe 2030 370 TWh 2050 1 170 TWh Produire du biométhane par méthanisation Comment ça marche ? Le méthane de synthèse Il est obtenu par méthanation, un processus industriel combinant hydrogène renouvelable et CO 2 . Un bon moyen de limiter les émissions ! Digesteur Post-digesteur Épurateur Cuve de stockage (matières liquides) 1 2 3 4 6 Les biodéchets produits localement sont triés, mélangés, puis introduits dans un digesteur. A l’intérieur, ils sont chaués et remués lentement, ce qui les fait fermenter. Privées doxyne, les bactéries qui se développent les dégradent . Cette dégradation produit un gaz, le biogaz, qui saccumule dans la géomembrane. La matière est transférée dans un post-digesteur pour terminer au maximum la dégradation . Le biogaz obtenu est épuré de son CO 2 et devient alors du biométhane . 7 Le biométhane est injecté dans les réseaux de gaz pour alimenter les bâtiments (chauage, eau, chaude, cuisson, réseau de chaleur) et les stations de carburant (mobilité gaz). 5 Par cogénération, le biogaz produit de lélectricité et de la chaleur pouvant alimenter les bâtiments agricoles et industriels des environs. 8 Les déchets qui restent à la fin du processus, appelés « digestat », sont recyclés comme engrais naturel. Déchets agricoles (végétaux et animaux) Hangar de stockage (matières solides) Déchets urbains (ordures ménares, verts, de cantines, de restaurants, de supermarchés) Boues de station dépuration Déchets des industries agro-alimentaires 28-30 jours 35 à 40 °C