Et Teréga dans tout ça ? D’ici à 2050, les activités de transport et de stockage de gaz de Teréga vont être cruciales dans le déploiement de l’hydrogène renouvelable et du biométhane en France et en Europe pour atteindre la neutralité carbone à des coûts raisonnables. Teréga œuvre à travers plusieurs projets pour améliorer le transport de ces gaz, les modalités de leur injection dans les infrastructures et de leur stockage souterrain, et son expertise digitale. + SEnGA (Stockage des Energies Gaz en Aquifère)Teréga et l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (UPPA) ont créé un laboratoire commun pour mutualiser leurs recherches sur le stockage géologique des gaz décarbonés et développer à terme des solutions pour une gestion optimale de ce stockage. IO-BASETeréga Solutions a développé ce socle s’appuyant sur les technologies numériques afin de tirer intelligemment partie des données transmises par ses capteurs communicants. Son spectre d’action va être élargi dans le cadre du développement de son démonstrateur de réseaumulti-énergies Impulse 2025. La Pyrénées Cloud AcademyEn partenariat avec le CESI (Campus d’enseignement supérieur et de formation professionnelle) de Pau, ce programme permet de former aux métiers digitaux du cloud afin d’aider les entreprises des territoires à acquérir ces compétences en interne et à mener elles aussi leur révolution numérique. Dorsale hydrogèneMaillon du réseau gazier européen, notamment entre la France et l’Espagne, Teréga fait partie de ce projet aux côtés des autres gestionnaires gaziers européens. HyGéoLancé par Teréga en partenariat avec Hydrogène de France (HDF), ce pilote vise à étudier le stockage d'hydrogène renouvelable dans une cavité géologique existante. Grâce à des piles à combustible de forte puissance d’HDF, l’hydrogène stocké pourra produire de l’électricité. Teréga et l’hydrogène